Bien comprendre le principe du management participatif ?

Le management participatif comme son nom l’indique fait participer tous les membres d’une entreprise dans le management, la direction de la société.

management.jpg

Le management participatif implique la collaboration de tout le personnel dans les prises de décisions ou le lancement des objectifs visés. Chacun est donc dans l’obligation de donner de lui-même, et le meilleur, pour l’entreprise. Dans le management participatif, la communication est de rigueur c’est-à-dire le dialogue mais aussi la délégation.

Les bases du management participatif

Dans le management participatif, chaque collaborateur se mobilise pour faire avancer les intérêts de l’entreprise. Ce type de management donne de l’importance aux aspirations du personnel mais aussi à ses attentes. Il a également pour principe de résoudre tout problème que la société rencontre et met en place un système de régulation. Le collaborateur a le droit de proposer ses idées et peut décider et de s’autocontrôler. Il se doit de collecter et de fournir des informations au sein de l’entreprise.

Les avantages et inconvénients de ce mode de management

Le management participatif pousse les collaborateurs à s’investir plus dans la tâche qui leur a été confiée, et en général, leur enthousiasme dans leur travail est élevé. Le management participatif fait même baisser le taux d’absentéisme et fait place à plus de créativité de la part des collaborateurs pour améliorer la situation et résoudre des problèmes précis.

management-participatif.jpg

Toutefois, le management participatif peut prendre du temps et devenir coûteux, puisque les collaborateurs n’ont pas toujours le moral pour résoudre un problème ou pour fournir des informations pertinentes. La position du responsable est aussi mise en porte-à-faux lorsque le management participatif est appliqué dans une entreprise, les tâches sont peut-être partagées mais le pouvoir de contrôle également ce qui peut créer confusion dans les relations entre les collaborateurs.